Vignette article

Qu’est ce qu’un site à usage unique ?

Nous sommes en 2011, nous sommes à l’ère, d’après certains spécialistes, de la nouvelle bulle Internet … Des entreprises n’ayant pas forcément de business model fiable sont fortement valorisées, nous connaissons déjà la presque valeur de Facebook / Twitter / Foursquare etc …Bref, des services « gratuits » forts de leur nombre d’utilisateurs. Dans cette bulle, nous avons vu arriver de nouveaux acteurs, avec des business models tout aussi obscurs venant se greffer autour de ces services déjà existants. Nous allons aujourd’hui partir sur une réflexion autour de ces nouveaux acteurs … Qui sont-ils ? Quel sont leurs pertinences sur le marché ? Auront-ils un avenir radieux ? A quoi servent-ils dans notre métier ?

Services jetables ou outils indispensables ?

Ils sont légions, ils ont envahi vos timelines, ils sont souvent en beta et sont accessibles pour la plupart du temps par des invitations (facilement accessible si l’on donne son email). Non je ne parle pas de google plus mais des services « gratuits » ou « freenium » ou « payants » utilisant  vos « social data » pour calculer votre influence, faire de jolies statistiques autour de votre réseau ou vous dire vers quelle heure vous devez poster vos tweets ou boire votre café.

Qu’en est-il de leur utilité à moyen ou long terme ? Je cherche encore, je dois avoir un petit souci de recul ou de visibilité par rapport à tout ça …. Je cherche aussi ce que je peux en faire de ces statistiques… Ont-ils une utilité dans mon métier ? … Est-ce que ça peut m’aider de calculer l’influence des marques pour lesquelles je travaille. Je ne crois pas vraiment : petite mise en situation.

Le Klout du Spectacle / L’heure du bilan

ACT 3 Scène 1 (j’ai volontairement raccourci la pièce de théâtre qui est beaucoup trop longue)

Le client : Bonjour, Comment Allez-vous ? Voilà l’année est finie et j’aimerai revenir avec vous sur les actions que nous avons menées tout au long de l’année pour notre marque.

Un fan de stats: Bonjour, je vais très bien merci, je peux déjà vous dire que c’est une réussite, d’après les différents outils statistiques très puissants que nous avons utilisés, l’influence de la marque est à son point fort !!!

Le client : Ah oui, pouvez-vous m’en dire plus ?

Un fan de stats : D’après l’outil de mesure d’influence votre Klout est de 76 ce qui est honorable, d’après les insights de Facebook, nous avons 60 à 70 fans en moyenne par jour, ce qui porte le nombre de fans à 25 550 ce qui est bien au delà des 10 000 fans que nous prévoyons au départ. Votre compte twitter à 7600 followers et d’après SocialBro la croissance continue, et vos followers sont actifs.

Le client : Très bien mais qu’apportent ces chiffres à mon activité commerciale et quelle est l’activité de ces fans ?

Un fan de stats: Le Klout montre que vous êtes entendu sur les réseaux, et le taux d’impression de vos informations est très élevé et souvent partagé.

Le client : Moi aussi j’ai des chiffres pour vous, votre stratégie m’a couté *censuré* par mois et le taux de retour au niveau de la vente de produits sur l’année est largement inférieur. Je pense que ce sont les concours mensuels qui ont fait que les utilisateurs ont rejoint la page et twitter. Les gens ont gagné nos produits et n’ont pas besoin de les acheter et ceux qui n’ont pas gagné sont déçus, je pense donc que notre collaboration va prendre fin

Un fan de stats: Euh sinon nous avons un autre chiffre qui peut vous intéresser, nous avons mesuré la taille de votre e-penis sur http://www.epenis.nl/ et c’est votre femme qui va être ravie.

Le client : Merci pour votre … euh … présence ? Au revoir

… il raccroche le téléphone …

*FIN*

On pense que ce type de fonctionnement n’existe plus mais franchement que ça soit pour vous et vos comptes marques, à quoi vous servent tous ces chiffres ? A quoi vous servent ces services ? (Si vous les utilisez tous les jours n’hésitez pas à partager votre expérience.) Quand un outil de ce type sort, vous le testez sur vos comptes marques ou sur vous ? Hum, J’ai ma petite idée. Par exemple Klout ne gère pas les pages c’est surtout pour mesurer son « influence ». Le plus drôle c’est peut être les classements que les blogs publient. Nous avons eu le droit à « Personnes les plus influentes sur Google Plus ou Facebook » (calculé sur le nombre d’amis, fans ou d’encerclages) puis « Les personnes les plus influentes sur twitter »  (calculé sur le nombre de followers) et maintenant on publie le classement Klout (Sur MinuteBuzz). On se retrouve donc avec des personnes dans un classement basé sur un algorithme inconnu qui mesure une influence plus ou moins réelle, à titre de comparaison, le classement des personnalités les plus influentes du monde selon le Time. Vous voyez le même style de personnes que moi vous ?

Comme beaucoup j’essaye de comprendre l’utilité de ces services, qu’est ce qu’il m’apporte au quotidien à part perdre mon temps à lire des statistiques inutilisables, car je ne sais pas d’où elles proviennent, comment ont-elles été calculées ? Je vois juste des chiffres et courbes montrant que mon influence ou ma présence sur le net est inférieur à d’autres, mais ça, je n’avais pas besoin de Klout pour le savoir.

J’attends de voir vos réactions et vos retours d’expériences, mais pour moi ce type de service m’est inutile en tant que gestionnaire de communauté. Je préfère la bonne vieille méthode d’analyses statistiques et me baser sur des chiffres provenant des marques que j’anime plutôt que de me regarder sans cesse l’umbilicus kloutinium.

Business Models Fiables ou Désir de rachats ?

Ces services ont-ils un Business Model fiable, pour la plupart que j’ai pu tester, ils étaient en beta accessible sur invitation, très peu ont choisi le model « Try me and pay ». Pour avoir une invitation c’est assez simple, il suffit de rentrer son email et on reçoit une invitation 2-3 jours après (pas besoin d’être un mort de faim et de chercher à tout prix une invitation). Pour les services qui proposent un essai gratuit, j’ai essayé, je vois que les fonctionnalités intéressantes sont bloquées et qu’il faut payer, donc je ne vais pas plus loin sachant que je n’ai aucun besoin qui a été créé par l’essai que je viens d’effectuer.

C’est ce type de service qui peut prouver que la bulle internet est bien de retour … Je m’explique. Il existe de plus en plus de services de ce genre, ils sont tous ou presque gratuits et ont développé des technologies utilisant les API des médias sociaux que nous utilisons tous les jours… Est-ce un hasard de dépenser autant d’énergie pour se faire reconnaitre et que le plus grand nombre d’utilisateurs utilisent leurs outils ? Comment Facebook s’est-il construit et grâce à qui ? Evidemment, grâce à son vivier d’utilisateur. L’objectif de ces services est donc de soit avoir des investisseurs pour développer un business plan plus fiable ou tout simple être racheté à prix d’or par l’un des grands du web.

Le risque est simple : Si le site compte un grand nombre d’utilisateurs mais n’est pas utilisé (pas d’allusion à Google + s’il vous plaît) parce que c’est seulement du one shot, il faut donc envoyer du lourd très rapidement pour convaincre les investisseurs et ainsi se faire racheter sa technologie. Quand on voit Tumblr qui va lever 100 millions de dollars, alors que c’est un skyblog designé, ça fait un peu peur finalement, bien que ce soit un outil très pratique et gratuit. Tumblr gagne de l’argent grâce aux espaces de publicité, aux ventes de templates etc … mais est-ce que Tumblr vaut vraiment cette levée de fonds ?

Je ne peux que conclure en vous citant les outils que j’utilise tous les jours pour analyser les statistiques de mes clients : Google Analytics, Facebook Insights et SocialBro qui est malgré tout intéressant pour certaines données. Et pour Klout je ne critique pas ce service parce que mon Klout n’est que de 36 et que je n’apparais dans aucun classement, mais tout simplement parce que l’on se fait maintenant une fausse idée de l’influence et que ce genre d’outils n’arrange en rien cette aberration, sachant que si j’avais plus de temps à consacrer à mon réseau, mon compte twitter etc, je pourrais facilement faire gonfler le score artificiellement. Personnellement je préfère concentrer mon énergie sur mon travail et mes clients que sur ma propre personne.

Vincent0

2 Commentaires

  1. Bonjour, et merci pour cet excellent article, j’ai beaucoup ri en lisant l’extrait de la pièce de théâtre et je me suis revue essayant d’expliquer certaines choses à mes clients ! Pour ma part, je n’ai jamais testé tous ces outils, je préfère utiliser les quelques neurones que j’ai sous le crâne… J’aime beaucoup l’expression « umbilicus Kloutinium ». C’est vrai que l’on voit beaucoup de personnes qui affichent ces chiffres fièrement ! Pour quelle raison, se rassurer peut être ?

    • Oui cet article était une récréation et un coup de gueule. Je pense qu’on a besoin d’appartenir à un groupe et de pouvoir s’y mesurer. L’influence aujourd’hui est devenu une forme de compétition. Heureusement ce n’est que dans un microcosme au coeur d’internet même si ça devient de plus en plus important d’exister intelligemment ou non. Dans un cercle sociale restreint on se compare toujours directement ou indirectement à son voisin, on veut toujours être quelqu’un de mieux pour soi alors qu’on est peut être déjà très bien pour les autres. Ce genre de site sont éphémère mais vont toucher une cible qui se sente mis en avant de les utiliser ou d’avoir un super score. Dans l’absolu rien d’intéressant finalement, je n’y prête aujourd’hui aucune attention particulière.

Laisser un commentaire