J'ai un problème de créativité

Pourquoi ai-je un problème de créativité ?

Bonjour à tous.

J’avais promis cet article pour hier mais vous savez les aléas du direct tout ça …

Alors de quoi allons-nous parler aujourd’hui ? De la créativité. Sujet large donc pour raccourcir, j’ai ouvert ce mot et j’en ai sorti 4 mots : Motivation, Idée, Inspiration, Temps.

Je vous invite donc à lire la suite de cet article car je pense qu’on peut s’amuser. 😀

Je préviens tout de suite que cet article est porté beaucoup plus sur de la réflexion personnelle mais il peut certainement vous permettre de vous poser les bonnes questions et je l’espère vous faire prendre conscience de certaines choses.

1. Pourquoi ce sujet ?

– J’ai reçu plusieurs questions traitant d’inspiration, de temps, de motivation, d’idée.

Un exemple

De nail :

Au secours je suis en panne d’inspiration

De Mep’ :

« Au secours, comment ne pas se laisser influencer par les créations des autres, et faire ses vraies propres créations ? »

J’veux dire par là, comment ne pas faire du copié-collé permanent de ce qu’on voit sur dA par exemple. J’pense pas qu’il y ait de réponse, mais sait-on jamais.

Mais pourquoi lier le temps et la motivation à l’idée et l’inspiration ? C’est ce à quoi je vais répondre dans cet article.

2. Réflexion personnelle

J’ai, au fil de mes escapades sur les communautés ou sur Deviantart, lu des messages du type :

Désolé, en ce moment je poste pas grand chose j’ai un manque d’inspiration.

J’ai pas pu rendre ma créa, j’ai pas eu le temps.

Je suis plus trop motivé en ce moment, j’espère que ça reviendra.

J’ai une idée précise mais j’arrive pas à la réaliser.

Vous avez remarquez comment ces phrases sont familières ? C’est que vous les avez au moins dites un fois, ou tout simplement lues. Et si je vous dis qu’un problème d’inspiration c’est peut être un problème de temps, qu’un problème de temps c’est un problème de motivation et qu’un problème de réalisation c’est un problème d’inspiration.

Je vais vous donner quelques solutions que je mets en pratique tous les jours (ou presque) pour régler ces différents problèmes.

3. Problème de motivation

a. Définition

Pour définir, un problème de motivation, il y a un mot qui résume bien le tout : « la flemme ».

b. J’ai un problème de motivation quand …

Je suis devant mon ordinateur avec une création en cours que j’ai pas touché depuis 2 semaines parce que j’ai toujours quelque chose de plus intéressant à faire comme me mettre au lit et regarder un film, tchatter avec les potes sur msn, ranger les dossiers de mon ordinateur (qui ne l’a pas fait ça ? ).

c. Les solutions

  • Définissez des étapes dans votre projet et offrez-vous un petit cadeau dès que vous avez atteint l’un d’eux ( Une bière, du chocolat, etc…)
  • Imaginez le moment où vous finissez votre travail et ressentez le plaisir que cela vous fait.
  • Offrez-vous un gros un cadeau quand le projet est terminé.

d. A ne pas faire

  • Abandonner le projet en disant que vous y reviendrez plus tard.

Si vous n’arrivez toujours pas à vous motiver, posez vous la question « Est-ce que ce projet me motive vraiment ?  » et « Qu’est ce que ce projet va m’apporter personnellement ?  »

Plusieurs réponses possibles :

Oui il me motive car c’est un défi technique ; Oui il va m’apporter de la satisfaction personnelle.

4. Problème de temps

a. Définition

Le problème de temps découle d’un problème de motivation. Vous avez tellement attendu que vous êtes submergé par ce que vous avez à faire. Une phrase qui me fait beaucoup rire dit : « J’ai un problème de motivation jusqu’à ce que j’aie un problème de temps ».

b. J’ai un problème de temps quand …

Je n’arrive plus à rien faire bien car je veux tout faire vite.

c. Les solutions

  • Définissez vos priorités, dressez un tableau avec différentes cases, de différentes couleurs : vert (non urgent), orange (ça commence à être juste), rouge (urgent ou on me décapite) ; dans ce tableau vous pouvez y rentrer des tâches autres que créatives, vos devoirs par exemple, ou bien soirée avec les copains. Mettre des éléments qui sont simples permet de mieux définir l’échelle de priorités dans votre tête, effectivement faire son taff est plus urgent qu’une soirée entre copains. Car si votre taff est fini, vous êtes clean pour passer une super bonne soirée sans stresser du travail qui vous attend le lendemain.
  • Ne remettez jamais au lendemain ce que vous pouviez faire la veille (J’aime cette phrase).
  • Abandonnez ou mettez entre parenthèses des projets qui ne vous apportent rien d’un point de vue personnel

d. A ne pas faire

  • Se dire qu’on a qu’une vie quand on choisit de faire quelque chose de pas important (C’est vrai, on a qu’une vie, mais vivre dans le speed c’est pas forcément un choix).
  • Avoir trop confiance en ses capacités et se dire qu’une heure suffit alors qu’il en faut 2.
  • Ne pas prévoir les contraintes : prévoir le pire permet souvent de gagner du temps

5. Problème d’inspiration

Cette partie répond aux questions de Nail et Mep’

a. Définition

Le problème d’inspiration c’est quand vous cherchez, vous cherchez, vous cherchez, mais que vous trouvez pas.

b. J’ai un problème d’inspiration quand…

J’ai une bonne idée mais que je n’arrive pas à la définir complètement dans ma tête.

Je n’arrive pas à faire ce que je veux.

c. Les solutions

  • Les sites, les blogs, les galeries, pas besoin d’en dire plus, suffit de donner des liens : GG

1. Blog

2. Galerie

Tous ces sites sont dans mes favoris et je les regarde à peu près une fois par semaine.

d. A ne pas faire

  • Se concentrer pour chercher une idée, en général ça arrive tout seul.
  • Croire que s’inspirer c’est copier : Et là je réponds à la question de Mep’ qui ne veut pas se laisser influencer par une création. Il est impossible de ne pas être influencé par quelque chose. Même sans le vouloir tout ce qui t’inspire est quelque chose que tu as déjà vu quelque part. C’est le subconscient. Il arrive souvent qu’on se dise que cette idée personne ne l’a eue, la vérité c’est que tu ne l’as vue nulle part. Il ne faut pas hésiter à s’inspirer d’un style, d’une couleur, d’un univers. C’est la mise en scène et l’utilisation de certains personnages qu’il ne faut pas faire. Si vraiment tu as peur d’être trop proche de ton inspiration, crée ton propre univers, avec tes personnages, ta logique, ton monde. Écris tout ça et représente-le en image.
  • Dire qu’on n’est pas inspiré alors qu’on n’est pas motivé…

Voilà pour cet article, j’espère qu’il a été intéressant pour vous car il l’a été pour moi. 🙂

Bonne journée.

VinZ

Crédit : Alexey Afanasyev – Fotolia.com

Vincent1

Laisser un commentaire