aladouche

Communautés Digitales : Le Complexe du Vestiaire

Je tiens à remercier Vincent pour l’invitation et pour me remettre en selle de manière subtile. Ainsi, après quelques mois je ne vais pas chercher midi à 14h dans cet article et sa tonalité vous semblera certainement inappropriée mais je la pense nécessaire. Nous sommes fin 2012, votre année se termine tout comme l’ère de l’incroyable croisade pour le sexe féminin que je nommerai « like ». Depuis plus de 5 ans, nous ressortons inlassablement le même message : votre atout n’est pas la taille de votre phallus digital, mais la manière dont vous vous en servez … Vous allez développer d’autres capacités, celles qui vous permettront de rester performant au lit.

Le Complexe du Vestiaire

Sous cette sportive dénomination se cache le « nom donné à l’angoisse de ne pas être à la hauteur, autrement dit de ne pas avoir un pénis suffisamment conséquent aux yeux des copains. Cette angoisse peut perdurer chez l’adulte : certains hommes se cachent et n’osent se dénuder devant leurs amis, quand ils n’évitent pas carrément les salles de sport, la piscine et les douches communes. » (Source : Femina.fr)

Ce mal ancré dans le cerveau masculin de l’Homme provient de sa plus tendre enfance, celle où faire ses preuves par le biais de la taille de son membre était gage de sécurité, de confort et de domination. Le problème est malheureusement accompagné d’un autre symptôme appelé PornoVirus : « A cela s’ajoute la désinformation véhiculée par les films pornographiques. Les jeunes hommes démarrent souvent leur éducation sexuelle en visionnant des images où les mâles, dotés de sexes énormes, sont performants pendant des heures et éjaculent des quantités impressionnantes de sperme. Tout à la fascination qu’exerce sur eux ce spectacle, ils en oublient que tout ça, c’est du cinéma ! »

Du coup, dans votre face à face féminin (s) vous courrez droit à la défaite cuisante, voir à l’impuissance, aux rires. Ainsi, si nous devions nous poser une question qui abolirait ces maux psychologiques dont souffrent les mâles endurcis elle serait : « Pourquoi subir les diktats d’une domination primitive par la taille, créés artificiellement par l’inconscient collectif ? »

Le Vestiaire digital

Seuls les plus virils partiraient à la conquête des vestiaires afin d’éblouir les foules grâce à la taille de leur membre … Chose que beaucoup ne savent pas, c’est que les propriétaires de poutres de Bamako souffrent du complexe inverse. Elles ne leur servent à rien puisque la grande majorité des femmes ne sont pas en capacité de les accueillir, ou souffrent terriblement pendant la pénétration. La taille ne serait-elle donc qu’un indicateur faussé ? Peut-être… De ce fait, quelle position tenir ? Celle du propriétaire de mandrin, de trompe d’éléphant ou celle du passe partout, de l’adaptable ?

Vous l’aurez compris le rapport est TRES simple à faire … La malheureuse chasse au vagin a causé bien trop de dégâts sur le web. Plus dommageable chose encore, c’est que les outils du web s’en servent à leur tour pour créer une spirale vicieuse poussant toujours plus bas la qualité de la sperme produit dans la recherche de l’accouplement. Quand on parle de consanguinité, nous n’en sommes pas loin par la pensée que l’accouplement entre deux communautés reste possible, mais doit se faire dans le calme, le respect et la préparation. Si besoin est, n’hésitez pas à investir dans des jouets, du lubrifiant ou à tout simplement privilégier le sexe opposé plutôt que de privilégier votre plaisir personnel. Dans ce cas, l’autosatisfaction est suffisante.

Variabilité ethnique digitale

La légende veut que certaines ethnies possèdent de plus longs pénis que d’autres. En revanche, une contre légende indiquerait également que la taille du pénis seraient inversement proportionnelle au degré de soumission, de respect du vagin visé et à la fréquence des rapports extra-conjugaux (désolé mesdames). Ainsi, en extrême Orient les mâles n’auraient aucunement besoin de faire évoluer génétiquement la taille de leur pénis car le sexe opposé est soumis et n’imaginerait pas une seule seconde aller voir ailleurs pour satisfaire un besoin primaire… Pour ce qui est de l’inverse, je vous laisse le deviner. A votre humble avis, pourquoi les forums (re)deviennent de plus en plus populaires après un quasi abandon il y a encore quelques mois ? Et pourquoi les internautes passent de moins en moins de temps à prendre la parole sur le web ? Tout simplement parce qu’ils se sentent épiés et que l’exhibitionnisme n’est pas pratique courante dans les relations sexuelles humaines…

Concrètement : Passez chez le Sexologue

Vous vivez votre complexe du comme un mauvais (re)tour d’Œdipe ? La Sexothérapie est un remède à votre disposition pour pallier à :
– Vos troubles « préliminaires » du rapport : problème de désir (trop ou pas assez), problème de l’imaginaire (fantasmes)
> Prenez le temps de réfléchir, les internautes sont là, ils discutent, certes, mais ne partiront pas du jour au lendemain. Il est préférable pour vous de penser à ceci en premier : ce n’est pas la taille de votre communauté qui vous permettra de la rendre utile/utilisable mais sa qualité intrinsèque.

–  Vos troubles de la réalisation du rapport : difficulté à être d’accord sur les préliminaires, douleurs, impossibilité de pénétrer (perte de l’érection ou douleur), éjaculation précoce, etc.
> Monter une stratégie LONG TERME ! Elle vous évitera bien des déboires lors de vos lancements. Facebook vous oblige à acheter de l’espace pour être visible ? Quid de votre ER (Engagement Rate) à long terme vs. l’obligation d’achat.

– Vos troubles de l’aboutissement du rapport : pas d’éjaculation, pas d’orgasme, etc.
> N’achetez pas vos communautés ! Je rabâche encore une fois, mais un internaute acheté n’est pas (on le sait, tous les chiffres, jour après jour, se vérifient) un utilisateur actif. Préférez des actions à Valeur Ajoutée, un recrutement naturel non assisté ou tout simplement de penser à vos ambassadeurs déjà vérifiés. Ce sont vos meilleurs vecteurs de jouissance.

En conclusion, je reprendrai ce subtile extrait du livre « Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus » de John Gray :C’est toujours vrai : une bonne communication est l’un des secrets d’un couple heureux. »

Je continuerai par : arrêtez de regarder ce que vous avez dans le slip, levez la tête et regardez en face de vous

Petit lexique :

Pénis = communauté
Poutre de Bamako/Mandrin  = Large communauté inactive et inintéressante
Pénis Normal/Passe Partout = Communauté de taille normale active
Vagin = Interaction/Participation/échange
Sperme/Cyprine = Contenus/Rich Média

Mathieu Sitaud2

2 Commentaires

  1. Fred

    Superbe article !
    J’adore le passage sur la stratégie !
    Félicitations à vous.
    Fred.

Trackbacks for this post

  1. L’importance du benchmark digital

Laisser un commentaire